TEC-Conseil

GIZ ALGERIE - Renforcement des capacités et intégration du changement climatique

pour les principaux acteurs du Plan National Climat

Situation initiale
L’Algérie est de plus en plus affectée par les conséquences du changement climatique. Cela concerne en particulier le nord du pays, une étroite bande côtière sur laquelle se concentre la majeure partie de la population, de la production agricole et de l’industrie. Les températures moyennes augmentent ainsi que le nombre d’événements climatiques et météorologiques extrêmes, tels que sécheresses, pluies diluviennes et tempêtes. L’Algérie a adopté plusieurs stratégies et programmes pour faire face au défi climatique. Cependant, le thème du climat n’est pas encore suffisamment intégré sur le plan politique dans les différents secteurs, tels que l’agriculture.

Objectif

Le programme contribue à ce que l’importance du changement climatique se reflète dans les politiques sectorielles adoptées et dans la planification du développement au niveau national et local en Algérie. De plus, il soutient les agents du Ministère des Ressources en Eau et de l’Environnement opérant dans ce domaine à mieux accomplir leurs missions et sensibilise la population aux mesures à prendre en matière de lutte contre le changement climatique.

Approche
Le projet met en œuvre les activités suivantes :

  • Intégration du changement climatique dans les politiques sectorielles et dans la planification du développement
  • Mesures pilotes d’adaptation au changement climatique au niveau local
  • Constitution d’un pool d’experts et d’expertes issus de différents ministères, du secteur privé, de la recherche scientifique ainsi que de la société civile
  • Sensibilisation en matière de protection du climat

LA GIZ coordonne notamment la réalisation d'une étude nationale de vulnérabilité au changement climatique.

Dans le cadre de ce programme,TEC, Acterra et Alcor ont été chargés d'un important programme de renforcement des capacités des acteurs algériens. Celui ci comporte un volet de formation de 3 groupes cibles prioritaires, et un volet de coaching des ministères, pour une intégration de l'adaptation dans les politiques sectorielles, notamment à partir des outils de Climate Proofing de la GIZ.